Une vingtaine d'artistes, musiciens, comédiens, techniciens se sont rencontrés le 3 juillet vers 20h00 à l'invitation de KOLIMEL pour évoquer les difficultés rencontrées dans l'exercice de leur métiers, mais aussi les avancées incontestables observées en Guadeloupe dans le secteur du spectacle vivant.

Le débat fut riche en témoignages; amateurs, professionnels, même combat ! peut-on vivre d'un métier du spectacle en Guadeloupe ? les facturations imposées- les difficultés à être déclaré- le manque d'information et de formation- les différents types de contrats - associations et licences de spectacle- la vie sociale et administrative de l'artiste...

Tous ces thèmes ont été évoqués et des réponses ont été apportées par Mr Luc MICHAUX VIGNES (président) Mr Louis GAREL (vice président) et Mr Eddy COMPPER (directeur de formation)

Bien sur, tout n'a pas pu être dit ce soir là, et les intermittents présents (aucun ne s'est déclaré bénévole...) ont vivement souhaité que KOLIMEL organise d'autres rencontres plus souvent pour informer et tordre le coup aux idées reçues.

A bientôt donc...