Un an après avoir signalé au directeur de l'inspection du travail Mr Vincent LEMAIRE que des artistes intervenaient dans les établissements scolaires sans contrat ni déclaration préalable, nous avons recontré un agent de ce même service qui ignore toujours les faits.


Les conditions pour s'interesser au sort de ses salariés n'étant pas physiquement réunies, et les actions ne pouvant guère se faire que suite à des signalements, compter sur ce service de l'état ne semble pas à l'ordre du jour des priorités.

Par ailleurs, nous vous précisons que SEULS LES PROJETS AYANT FAIT L'OBJET D'UN CONVENTIONNEMENT DRAC/RECTORAT peuvent être pris en charge par l'OCCE pour le primaire et l'Artchipel pour le secondaire.
Pour les autres projets...nous n'avons pas de solution.
La direction du travail indique que ces établissements DOIVENT déclarer les intervenants mais ils ne le font pas. Il faut dire que les risques ne sont pas inquiétants pour eux.

Kolimel fait de son mieux, mais ne peut faire l'avance de trésorerie de surcroit sans qu'aucune compensation ne soit envisageable, pour des structures qui détiennent les fonds depuis plusieurs mois !