Les plafonds servant à déterminer le droit aux prestations familiales sont revalorisés de 2,1 % au 1er janvier.